J'ai failli être transportée au Japon, mais ce n'est que partie remise !

Hello !

  Comme vous l'aurez remarqué, la routine change par ici conformément à ce que je vous racontais dans un précédent article. Je ne veux plus me dire "oh un est tel jour: il faut que j'écrive tel article." WTF? Ce blog est mon espace et je le comble comme je l'entends. J'ai commencé ce blog un peu par hasard, continué par volonté et compte me remettre dans le droit chemin pour retrouver le vrai plaisir du blogging.
  Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis: je ne refuse pas de participer aux rendez-vous hebdo (Lundi lecture et Throwback Thursday, pour le coup). Simplement, je ne les ferais que si j'en ai envie, si je suis inspirée pour l'écrire. Idem pour l'interlude musical, j'aime beaucoup mais je préfère préparer ça à l'improviste. Ca m'a éclaté au début, maintenant moins du fait du dimanche toujours.
  Je dis ça, mais je sens que le lundi lecture ne sautera que rarement. J'aime trop ce rendez-vous pour le zapper !

  Autre chose qui me turlupine: les photos. Je suis complètement insatisfaite des photos que je peux poster ici. Bien entendu, je ne m'en prends qu'à moi-même. Je cherche à changer la photo-bannière depuis des semaines, en vain. J'aimerais y mettre une photo de mon cru, mais impossible de trouver ce qui irait bien pour remplacer les graaaaandes herbes de Sennecey-le-Grand.
  Pareil, j'aimerais me remettre à Bookstagram pour y coller ici les photos de mes lectures afin d'illustrer mes chroniques. Je le faisais avant, et j'adorais ça. Les couvertures simples... je n'en veux plus !

  Bref, tout ça pour vous dire que je n'en ferais plus qu'à ma tête dorénavant. Namého !


  Bon, au départ je prenais le clavier pour vous parler un peu de La Nostalgie heureuse. Dernier Amélie Nothomb lu par mes yeux. L'auteur retourne au Japon pour la première fois depuis 16 ans, un choc émotionnel au moins.

  Un bonheur, comme toujours. Excepté un détail, et pas des moindres: je n'ai pas lu Ni d'Eve di d'Adam. Or, on y rencontre un des personnages principaux... personnes même, dans la mesure où ces deux romans sont autobiographiques (dans quelle mesure, je l'ignore). Je voulais vous en parler parce que ça me paraît important. J'ai la sensation d'être passée à côté de certaines choses et ça me gêne.
  Je pense que ce qui m'a fait aimer ce livre est son style. Tout simplement. Le reste, je ne sais pas trop. C'est fort en émotion, pour sûr. Mais je ne pense pas en avoir saisi toute l'ampleur. Et c'est bien dommage.

  Pour sûr je vais garder mon exemplaire pour le relire un jour. Me dégoter Ni d'Eve ni d'Adam d'abord me parait un bon plan d'avenir. Je n'arrive pas à vous en parler davantage. C'est encore tellement flou dans ma tête, malheureusement. J'ose à peine imaginer comme ma relecture me chamboulera. Parce que déjà là, j'étais toute chose en le refermant.

  Un bonheur, mais incomplet donc, auquel je compte remédier bientôt. :)


Sur ce, je vous souhaite à tous un agréable weekend (oui, nous sommes dimanche à 15h26. Et alors?) et à bientôt !

=D


Commentaires

Enregistrer un commentaire

N'hésites pas à publier un commentaire, je ne les modère que pour être sûre qu'il me passera sous les yeux. ;-)